21 mai 2016

Interview d'Auteur 🔸 Jessica Treuveur


Coucou tout le monde !

Je vous présente ce tout premier interview que j'ai vraiment apprécié faire !
J'ai interviewer la talentueuse Jessica Treuveur, auteure de Thérianthropia, saga fantasy.
J'Ă©tais tombĂ©e un jour, complètement par hasard sur sa page twitter, si je me souviens bien et j'ai vu qu'elle Ă©crivait. Je me suis donc intĂ©ressĂ©e Ă  cette auteure et je ne suis pas déçue. Elle est juste formidable. Je vous laisse donc la dĂ©couvrir davantage ❤️

∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙ ∙

Bonjour Jessica ! Je me permets de te tutoyer. Peux-tu te prĂ©senter aux lecteurs ?

Bonjour Laura ! Et bien, je suis une femme. Je n'aime pas particulièrement parler de moi car je suis une personne très rĂ©servĂ©e. Je peux toutefois dire que je suis quelqu'un qui aime particulièrement la nature, les animaux et la spiritualitĂ© en gĂ©nĂ©ral. Le fait que je sois nĂ©e dans une ville des Hautes-PyrĂ©nĂ©es oĂą il m'est possible de voir les montagnes chaque fois que je regarde l'horizon m'a sans doute bien aidĂ©e Ă  me sentir si proche de la nature et de tout ce qui dĂ©passe ce que nous reprĂ©sentons Ă  l'Ă©chelle universelle.

Quels livres t'ont marquĂ© en tant que lectrice et auteure ? Quelles sont tes influences ?
Lorsque j'Ă©tais enfant, ma mère s'adonnait au rituel de l'histoire chaque soir avant le coucher. Cette habitude m'a transmis le goĂ»t d'imaginer et, par la suite, de lire. J'ai commencĂ© avec les divers contes, puis les bibliothèques Rose et Verte de l'Ă©poque. Ensuite j'ai eu ma pĂ©riode R.L. Stine, puis Stephen King. Adolescente, je lisais aussi Ă©normĂ©ment de livres psychologiques sur les difficultĂ©s humaines. J'aimais beaucoup les Ĺ“uvres de Torey Hayden, pĂ©dopsychologue pour enfants Ă  traumatismes importants. J'ai aimĂ© de nombreuses lectures, mais le livre qui m'a le plus marquĂ©e et influencĂ©e reste "Le Grimoire" de Kim Wilkins. Je dirais aussi que j'ai une grande admiration pour la cĂ©lĂ©brissime J.K. Rowling dont le destin et les Ĺ“uvres sont un modèle pour moi.

Quand as-tu commencĂ© Ă  Ă©crire ? Comment cette envie d'Ă©crire est venue jusqu'Ă  toi ?

J'ai commencé à écrire à l'âge de huit ans environ. Cela est venu tout naturellement. J'étais une petite fille qui ne parlait pas vraiment et j'avais besoin de m'exprimer d'une autre manière. Alors je dessinais et j'écrivais des poèmes, des scénarios, des histoires. Tout ce qui me permettait d'extérioriser des émotions trop grandes et trop difficiles à contenir. Car tout art est un prolongement de soi.

Actuellement, tu travailles sur le Tome 3 de ThĂ©rianthropia. Peux-tu nous prĂ©senter la saga et les tomes qui la composent ? Quels sujets abordes-tu ?

ThĂ©rianthropia est une saga Fantasy de cinq tomes. Un Ĺ“uvre imaginaire Ă  quĂŞtes successives au centre d'un monde composĂ© de six Ă®les. Le tome Premier est : La BoĂ®te. Ce tome aborde les pĂ©ripĂ©ties d'une dryade sous fond de spiritualitĂ© et de psychologie. Elle est entourĂ©e de divers personnages, très diffĂ©rents mais facilement identifiables, qui vivent tous leur histoire. Au fil de l'intrigue, un groupe de hĂ©ros va se former pour atteindre l'objectif final : rĂ©cupĂ©rer la BoĂ®te ! Le tome Deux est : Le Sceptre de Pan. On retrouve, dans ce tome, nos protagonistes du premier livre, le groupe de hĂ©ros qui va subir les consĂ©quences des Ă©vènements antĂ©rieurs. Et qui va devoir rester uni au vu de ce qui les attend encore. Une continuitĂ© logique en somme. Le tome Trois est : Le CĹ“ur de Glace. Ce troisième tome aborde une nouvelle perspective. A l'image de la vie, des personnages s'en vont et d'autres arrivent. Aussi le groupe prend une nouvelle dimension et va se retrouver en terre inconnue pour une mission de grande importance. Dans ce troisième tome, j'ai dĂ©cidĂ© d'aborder le thème passionnant de la lĂ©gende Arthurienne. Les deux autres tomes sont Ă  venir.



Quatrième de couverture du livre I
As-tu dĂ©jĂ  Ă©crit un livre avant ThĂ©rianthropia ?
Alors, Ă  l'âge de 21 ans, j'ai Ă©crit mon premier roman autobiographique que j'ai terminĂ© et reliĂ©, mais que je n'ai jamais publiĂ©. Une Ĺ“uvre personnelle qui restera sans doute personnelle. J'ai aussi en rĂ©serve quelques dĂ©buts de romans que je n'ai jamais terminĂ©s mais qui restent une option envisageable après l'aboutissement de ma saga.

D'oĂą te vient l'inspiration et les idĂ©es ? T'es-tu inspirĂ©e de ta vie personnelle ?

Comme je l'ai dit, l'art est un prolongement de soi. Donc quel que soit le domaine dans lequel nous œuvrons, nous y mettons tout ce que nous sommes.Mon inspiration me vient de la vie qui m'entoure, des émotions qu'elle fait naître en moi, des expériences qu'elle met sur mon chemin et des leçons qu'elle m'apprend. Tout peut-être une source d'inspiration. Et comme je suis quelqu'un de profondément guidée par ses émotions, je sais que l'âme de mon arrière-grand-père qui écrivait, lui aussi, est derrière moi comme la plus belle des inspirations.

A quel moment prĂ©fères-tu Ă©crire ? As-tu un rituel d'Ă©criture ? Des horaires fixes ?

Lorsque j'Ă©cris, c'est en premier lieu lorsque j'ai le temps et l'espace nĂ©cessaires pour le faire. Dans ce cas, je n'ai aucune limite, je peux passer quatorze heures d'affilĂ©es Ă  travailler. Je n'ai pas de moments ou d'heures, seulement une envie irrĂ©mĂ©diablement prĂ©sente Ă  chaque instant et des contraintes quotidiennes qui me freinent.

Combien de temps te faut-il pour Ă©crire un livre ?

J'ai Ă©cris mon premier tome en quatre mois. Il m'a fallu neuf mois pour le second. Je me suis imposĂ©e une limite de douze mois entre chaque tome.

Selon toi, qu'est-ce qui fait un bon roman ?

Il est difficile de juger d'une chose si complexe en résumant un roman au fait qu'il soit bon ou mauvais. Cependant, personnellement, lorsque je lis un roman, je veux me sentir emportée totalement par l'univers de son auteur. Je veux être dans sa bulle et tout oublier à l'extérieur. Si je lâche la dernière page en ayant cette sensation que l'on m'arrache une partie de ma vie, de moi, tellement j'ai eu le sentiment de faire partie de cette histoire, alors c'est gagné. Pour moi, c'est un bon roman. Une autre notion très importante pour moi, c'est la capacité de l'auteur à communiquer l'âme de son livre.

Que penses-tu du monde de l'auto-Ă©dition ? Pourquoi ce choix ? As-tu envoyĂ© ton manuscrit Ă  des maisons d'Ă©dition ?

L'autoĂ©dition est aujourd'hui une opportunitĂ© pour chaque auteur qui ne souhaite pas perdre son temps et gaspiller son argent Ă  courir les maisons d'Ă©dition.Le fait est que, si bon soit-il, la probabilitĂ© pour que l'un de ses manuscrits soit acceptĂ© par une maison d'Ă©dition Ă  compte d'Ă©diteur est Ă  peu près Ă©gale Ă  celle de voir un dinosaure dĂ©barquer dans son salon !L'autoĂ©dition n'est, certes, pas un choix facile par tout le travail qu'il reprĂ©sente. Cependant, il offre des avantages non nĂ©gligeables. Celui, d'abord, de rester totalement maĂ®tre de son Ĺ“uvre et celui d'en rĂ©colter tout le mĂ©rite et les bĂ©nĂ©fices. Et quelle plus belle rĂ©compense pour un auteur que de voir qu'il a rĂ©ussi, seul, lĂ  oĂą tout le monde pensait qu'il Ă©chouerait. Et quelques-fois, avec de la chance, l'autoĂ©dition est un tremplin vers les maisons d'Ă©dition qui ont besoin qu'on leur agite une carotte sous le nez pour dĂ©cider que c'est lĂ  qu'il faut aller. La vĂ©ritĂ©, c'est qu'il y a beaucoup de pĂ©pites dans l'autoĂ©dition, mais que les maisons d'Ă©dition ne misent que sur de gros succès.

Quels sont tes futurs projets ?

Mes projets sont figĂ©s sur la saga pour le moment. Je suis en pleine correction et formatage du second tome dont la sortie est prĂ©vu pour cet Ă©tĂ©. Et j'attaque en suivant le tome trois.

Dernière question, quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes auteurs ?

Le conseil que je pourrais donner aux jeunes auteurs, par rapport à mon expérience, est celui de ne jamais baisser les bras. Ne cherchez surtout pas le succès, l'écriture est d'abord un succès en soi. Peut importe les difficultés que vous rencontrez, gardez à l'esprit qu'un travail qui est fait avec amour est un travail méritant. Ne vous découragez pas, soyez persévérants !
Je vous laisse quelques liens pour en savoir plus ! 

 Jessica, si par hasard tu passes par lĂ , merci pour l'interview et bonne chance pour le Tome 3 !
Bye !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire